Moteur de recherche :
Ville de Thetford Mines

Centre historique de la mine King (KB3)

A+ A- Imprimer Référer

Le Centre historique de la mine King | Ville de Thetford Mines

Le Centre historique de la mine King (KB3) consiste à conserver l'héritage minier du territoire tout en développant un parc urbain faisant un clin d'oeil au passé. Ce site historique est divisé en trois phases, dont la première est évaluée à 6,6 M $, et financée à 80 % par une subvention du gouvernement du Québec, alors que la part du milieu sera assumée par des partenaires financiers, dont la Caisse Desjardins de la région de Thetford, la population et par les redevances du projet éolien Des Moulins.

Les principaux travaux de cette première phase comprendront la décontamination et la restauration de trois bâtiments, soit le chevalement, l'atelier de forge et le bâtiment des treuils. Le déménagement de l'atelier des gobeuses devrait se faire lors d'une phase subséquente et apportera un tout cohérent au site. En effet, ce dernier bâtiment, provenant de la mine Bell, servait à la séparation manuelle de la fibre longue au début de l'exploitation. Il est le dernier bâtiment survivant de cette activité. Construit vers les années 1880, il sera relocalisé sur le site afin de regrouper les bâtiments les plus représentatifs de l'histoire de l'exploitation de l'amiante.

Le but de mettre sur pied un tel équipement touristique est de créer un parc minier animé et rassembleur en lien avec le centre-ville. Les objectifs spécifiques sont de protéger le patrimoine minier unique de Thetford Mines, de soutenir l'économie régionale, de prioriser la mise en valeur des sites et des bâtiments les plus susceptibles d'être intégrés à la trame urbaine, de créer un tout cohérent qui constitue un produit d'appel touristique novateur, de valoriser de façon originale le patrimoine minier de Thetford Mines en harmonie avec le Musée minéralogique et minier et de créer un lien fluide entre toutes les composantes du projet (proximité, accessibilité et complémentarité).

Vidéo promotionnelle du futur site du Centre historique de la mine King

À la fois parc urbain, service communautaire et lieu de mémoire, le Centre historique de la mine King deviendra ainsi l'attrait principal d'un important parc urbain qui se développera en continuité avec le centre-ville.

Vidéo du futur Centre historique de la mine King | Ville de Thetford Mines

Ententes avec le Musée...

Il est possible de consulter ci-dessous le document dévoilant l'entente entre la Ville de Thetford Mines et le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines en ce qui a trait à la mise en valeur et l'exploitation du site minier KB-3.

Il est également possible d'y télécharger le document de la cession en emphytéose entre la Ville de Thetford Mines et Musée minéralogique et minier de Thetford Mines publié et signé le 20 décembre 2012 | .PDF 1.9 MO.

Vidéo de la position du maire de Thetford Mines face au projet

Vous pouvez également visionner une vidéo dans laquelle j'expose mon point de vue face à la phase 1 du Centre historique de la mine King et dans laquelle je détaille les bienfaits pour la municipalité d'aller de l'avant.

Un site rempli d'histoire!

La mine King est particulière et riche en histoire. Elle est l'une des trois premières mines de la ville de Thetford ayant débuté ses opérations en 1878. La mine Johnson avait quant à elle ouvert ses portes l'année précédente, en 1877. Quelques mois plus tard après l'ouverture de la mine King, c'était au tour de la mine Bell, toujours en 1878, d'entamer des travaux.

D'abord opérée à ciel ouvert, un effondrement de 1 250 000 tonnes de roc au fond de la fosse d'une dimension de 1000 pieds de longueur par 700 pieds de largeur de la mine King, en 1928, obligea les propriétaires à se rendre sous terre.

Le Centre historique de la mine King regorge d'histoire!

À partir du printemps 1929, et durant toute l'année de 1930, la mine King développa un nouveau programme d'exploitation souterraine afin de déterminer la valeur du minerai. Ce travail permit de déterminer les limites de la partie supérieure du minerai de grande valeur. Une grande quantité de minerai fut confirmée, de l'ordre de 3 000 000 de tonnes, située sous le niveau 300 dans les murs du puits. Ce riche gisement situé au nord-ouest du puits (en plus d'être situé à côté des bâtiments et de l'équipement) était couvert d'environ 100 pieds de matière végétale. Il était presque impossible d'extraire ce minerai dans la forme actuelle de la mine, soit à ciel ouvert. Il devenait donc important de trouver une solution afin d'extraire ce minerai et cette solution devait arriver rapidement. La décision du passage de surface au sous-sol est prise le 1er février 1930. On ouvre alors des galeries, des travers-bancs et des puits.

C'est en 1931 que le premier puits d'accès temporaire fut opérationnel afin d'assurer la survie de la mine. La construction d'un nouveau chevalement (shaft) avait déjà été planifiée à ce moment-là. Ce chevalement, qui sera la pièce maîtresse du Centre historique de la mine King, fut opérationnel en 1939. La construction des bâtiments adjacents au chevalement, soient la mine shop/atelier d'entretien et le hoist room/salle des treuils commença et se termina en même temps que ce celui-ci.

La mine King fut fusionnée à la mine Beaver en 1956 par la compagnie Société Asbestos Ltée pour former la King-Beaver. C'est en 1986 que l'on cessa définitivement les opérations souterraines de la mine King. On continua l'extraction du chrysotile du puits à ciel ouvert de la mine Beaver jusqu'à l'épuisement du gisement, en 1995.

Afin que les générations futures se souviennent, il était primordial de conserver en ce lieu la mémoire de ces travailleurs qui ont chèrement gagné leurs vies. Le Centre aura pour mandat d'offrir aux visiteurs une vue panoramique sans égal à Thetford Mines, mais également d'expliquer les débuts de l'industrie minière dans cette ville. Sans le chrysotile Thetford Mines serait peut-être un petit village oublié de quelques centaines de personnes aujourd'hui.

On retrouve dans les tranches d'âges plus avancées de la société, des gens qui ont de grandes connaissances de l'industrie minière et des différentes mines qui se trouvaient sur le territoire de la région de Thetford à différentes époques. Ces informations et ces connaissances diminuent naturellement avec les tranches d'âges et c'est sur ce point que le Centre historique de la mine King prendra toute son importance.

Préserver, vulgariser, diffuser. 

Pour plus d'information

Ceux qui désireraient en connaître davantage ou en discuter avec les artisans sont invités à contacter le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines au 418 335-2123 ou par courriel à secretariat@museemineralogique.com.

Haut de page

Plan du site Crédits Commentaires Confidentialité 418 335-2981 infos@ville.thetfordmines.qc.ca
© 2000-2017     Ville de Thetford Mines     Dernière mise à jour : 24 avril 2017

Ville de Thetford Mines
144, rue Notre-Dame Ouest, C.P. 489
Thetford Mines (Québec)
G6G 5T3

Imprimé le : Jeudi, 30 Avril, 2009
Téléphone : 418 335-2981
Télécopieur : 418 335-7089
Courriel : infos@ville.thetfordmines.qc.ca
Site Web : www.ville.thetfordmines.qc.ca